x
Mise à jour :: 2014.05.13 - 14:02
x
PUBLICITÉ

Le Yi King, un oracle chinois basé sur le Livre des Mutations, ou Livre des Transformations

Depuis plus de 5000 ans, les Chinois connaissent et apprécient ce recueil, fruit de la sagesse la plus achevée de plusieurs millénaires. À travers ses écrits, l'on y observe les tendances et les mouvements des choses dans leur transformation.

Yin-Yang

Assise séculaire soutenant le développement personnel, on se base sur les énergies du Yin (traits brisés, le « non » - symbolisant la réceptivité, associé à la terre) et du Yang (traits pleins, le « oui » - représentant l'énergie lumineuse, associé au ciel, au créateur) pour exprimer les états du monde et les états humains dans leurs évolutions, leurs mutations.

Ainsi, pour faire des divinations les sages de la Chine Antique découvrirent qu'en associant les trigrammes (combinaison de trois symboles constitués de trait yin et de trait yang) il est possible d'obtenir des réponses grâce aux 64 Hexagrammes (combinaison de deux trigrammes) du Yi King.

Quand on interroge l'oracle, le Yi King étant un guide, sa sagesse nous conseille sur la meilleure façon de procéder quant à une situation donnée. Pour sortir d'une situation difficile ou afin d'orienter au mieux son destin, le Yi-King nous indique les voies à prendre, les chemins à suivre.

PUBLICITÉ

Ma famille, mes amours, mes emmerdes... Quel futur pour moi? Je consulte mon médium par Internet!
Voyance Unicorne

Yi King • Oracle :: Général, amour, profession, vitalité

Yi King

Yi King • Méthodes de divination pour obtenir un conseil de l'Oracle

Yi-King 64 Hexagrammes

Le « Livre des Transformations » (changements, mutations), ou Yi-King en chinois, est source d'inspiration depuis plus de 3,000 ans pour les deux branches de la philosophie chinoise (le confucianisme et le taoïsme). À l'origine, c'est un texte plutôt court, divisé en deux parties contenant 30 et 34 hexagrammes: chacun comprenant un court texte qui indique sa signification générale; ainsi qu'un aphorisme pour chacun des six traits de l'hexagramme (traits brisés, Yin; traits pleins, Yang), s'il mute.

Pour interroger l'oracle, on doit monter et interpréter un hexagramme

• Afin de constituer un hexagramme, il nous faut obtenir 6 traits; soit des traits Yang (traits pleins) ou des traits Yin (traits brisés). Chaque hexagramme correspond à une étape sur le chemin à suivre.
• On détermine ces traits les uns après les autres, en commençant par le bas.
• Certains de ces traits se transforment en leur contraire: un trait Yin devient Yang, et inversement; c'est ce qu'on appelle des traits mutants. Après que ces traits eussent muté, on obtient un autre hexagramme: qui donne le résultat final.

Faire un tirage Yi-King avec des pièces de monnaie, ou des tiges d'achillée

• Pour établir nos hexagrammes, on utilise souvent 3 pièces de monnaie identiques. Mieux, des pièces chinoises ou « sapèques », percées d'un trou carré en leur centre. On jette les pièces et on additionne les chiffres ainsi obtenus. Par convention, il est entendu que le côté « pile » correspond au chiffre 2 (pair) et que le côté « face », correspond au chiffre 3 (impair).
• L'autre façon de procéder, le Yi King originel, est l'achilléomancie. Pour consulter l'oracle, on utilise 50 baguettes de même longueur, faites de tiges d'achillée millefeuille. Elles sont manipulées et aléatoirement triées pour répondre de façon divinatoire, à une question posée par la personne qui consulte. Cependant, cette méthode requiert beaucoup plus de temps pour monter l'hexagramme: puisqu'il faut faire trois opérations distinctes, simplement pour déterminer un trait.

x